Votre ostéopathe

gilles-osteo-9.jpg

 

Formation

gilles-osteo-7.jpg

Je suis issu d'une formation de 6 ans à temps plein (4550 h) au sein du CEESO Paris où j'ai été diplomé en 2009.

J'ai exercé en libéral pendant 4 ans, de 2009 à 2013 dans le Sud-ouest de la France, sur 3 cabinets en parallèle (Lourdes, Bagnères de Bigorre, Montréjeau), avant de venir poser mes bagages à Thuin.

Je suis maintenant membre de la Société Belge d'Ostéopathie http://www.osteopathie.be

La formation continue étant indispensable à l'approfondissement des différentes pratiques ostéopathiques, j'ai ainsi suivi les formations suivantes :

- Approche Tissulaire (P. Tricot) http://www.approche-tissulaire.fr

- Ostéopathie biodynamique (R. Briend)

- Ostéopathie grossesse, accouchement et maternité (H Szalewa)

- Fasciapraxie (Y. Laval)

- Ostéopathie et sport de haut niveau (M. Pédroletti, JP. Cervetti)

- Ostéopathie pédiatrique (P. Tidière)

- Micronutrition (Laboratoire Nutergia)

Déroulement général d'une consultation en ostéopathie

L'ostéopathe commence sa consultation par un bilan.
Celui-ci comprend un interrogatoire qui va permettre, d’une part de répertorier les troubles dont se plaint le sujet, d’autre part de faire un examen approfondi de ses bilans radiologiques et biologiques.

Il est suivi par un examen statique du sujet. Le praticien évalue visuellement l’attitude antalgique qui est souvent révélatrice de la nature de la lésion ostéopathique. La recherche s’étend à l’étude des troubles structurels de la statique, scoliose, lordose, bascule du bassin, etc.

Grâce à des tests palpatoires spécifiques, l'ostéopathe va ensuite chercher les zones du corps présentant des restrictions de mouvement susceptibles d'altérer l'état de santé.
L'ensemble de ces tests permet de poser le Diagnostic Ostéopathique Spécifique (D.O.S).

Les mains du praticien vont chercher, trouver et réharmoniser l'ensemble des structures perturbées dans leur mobilité.
Le geste ostéopathique est doux, indolore et fait appel à la mobilité propre de chaque tissu.

L'ostéopathe choisit la technique la mieux adaptée et la plus confortable pour chaque patient, en fonction de son âge et de sa morphologie.
Par exemple, un genou et un estomac peuvent perdre leur mobilité, mais étant formés de tissus très différents,  leur traitement fera appel à des gestes différents.
Les interventions manuelles de l'ostéopathe vont stimuler les systèmes physiologiques du corps humain, en ayant la possibilité d'agir sur tous les organes :
- articulations : os, ligaments, tendons…(ex : cheville, sacro-illiaque, suture crânienne…)
- viscères : foie, estomac, vessie, intestins...
- vaisseaux, système pleuro-pulmonaire, système nerveux, muscles, fascias...

Selon les cas à traiter, les temps de traitement seront différents. La correction de certaines lésions entrainant parfois des réactions inflammatoires temporaires , il est préférable de ne pas toutes les corriger en une seule séance. Il faut aussi prévenir le patient que pendant un peu plus de 48h les réactions inflammatoires sont très fréquentes. Il doit consacrer ce temps à se reposer et à laisser les adaptations se mettre en place.


Pour une pathologie aiguë deux à trois consultations peuvent suffire.
Pour une pathologie chronique, le traitement pourra être plus long. Il est en effet erroné de penser que la sédation de la douleur signifie la guérison.

Est-ce que vous croquez ?

A cette question très fréquente, ma réponse est : NON, ou presque !

En pratique, je n'utilise ce type de techniques que dans un seul cas, celui d'un patient adulte, jeune, à la suite d'un traumatisme récent, et sans qu'aucune autre technique ne puisse aboutir à un même résultat de manière satisfaisante.

Ostéopathie en action

Je travaille essentiellement en ostéopathie tissulaire qui est une technique à la fois douce et extrêment puissante.

En fonction du patient, du type de dysfonction, et des capacités objectives de récupération, je suis fréquemment amené à utiliser des techniques complémentaires telles que la mobilisation articulaire, les techniques myotensives, ou le recoïl (technique de rebond).

 

Une vidéo en microscopie in vivo montre bien la capacité de réorganisation du tissu conjontif : 

http://www.canal-u.tv/video/cerimes/promenades_sous_la_peau.8712

Honoraires

Le tarif de la consultation est de 50€

En fonction de votre mutuelle, un remboursement d'une partie des soins peut être assurée.